Los 16 oct 2019

Poésie et philosophie

Par Alain Badiou

L’invention du futur questionne le monde d’aujourd’hui pour mieux appréhender celui de demain. Au programme confrontation entre philosophie et poésie, questionnements sur l’universalité et nouveaux paradigmes avec l’anthropologie anarchiste.

Poésie et philosophie

La philosophie nait en Grèce, au 5ème siècle avant JC. Prétendant présenter des preuves de ce qu’elle avance, elle se met sous condition des mathématiques, qui viennent elles aussi d’être créées. Cependant, les premiers philosophes, comme Parménide ou Héraclite, utilisent très largement le langage et les formes de la poésie. Dès lors, il subsistera toujours une tension entre la volonté démonstrative et la volonté séductrice. Spinoza d’un côté, qui propose des théorèmes philosophiques, Nietzsche de l’autre qui écrit sa pensée en poèmes.
    Cette tension peut prendre la forme d’une contradiction. Platon parle d’un « très ancien conflit entre poésie et philosophie ». Et lui-même attaque durement la poésie, tout en déclarant fréquemment son amour pour elle. La contradiction est donc moins objective (différence entre deux matériaux langagiers) que subjective : poésie et philosophie tentent l’une et l’autre de produire, par le seul effet du langage, deux espèces distinctes de conversion des auditeurs.
    Je me propose de montrer que cette dualité des langages n’est que l’expression d’une dualité de problèmes. Et que la philosophie doit rester là où elle est née, ce qui veut dire : entre mathématiques et poésie.
   

Alain BADIOU

Né à Rabat au Maroc en 1937, Alain Badiou est philosophe, romancier et dramaturge. Ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de philosophie, il enseigne d’abord en lycée, puis à la faculté de lettres de Reims. Membre du Parti socialiste unifié (PSU) dirigé alors par Michel Rocard, il se situe au sein des courants se réclamant du marxisme-léninisme. Il rejoint à Normale le groupe Spinoza, constitué en 1967 par Althusser, puis prend part, en 1969, à la création du mouvement maoïste de l’UCF. Dans les années 1968 - 1969, Alain Badiou intègre l’équipe du Centre universitaire expérimental de Vincennes et contribue au développement de cette université qui s’installera ensuite à Saint- Denis sous le nom de Paris-VIII. Il est nommé professeur à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm en 1999, puis professeur émérite. Il a également été directeur de programme au Collège international de philosophie entre 1989 et 1995.


Alain Badiou a longtemps codirigé avec Barbara Cassin la collection « L’ordre philosophique » aux éditions du Seuil, et dirige depuis 2007 la collection philosophique « Ouvertures », chez Fayard. Fondateur du Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine, il est aujourd’hui l’un des philosophes français les plus connus à l’étranger, notamment en Amérique latine, aux États-Unis et en Asie.


Auteur de nombreux essais, comme L’Antiphilosophie de Wittgenstein, (Nous, 2009), Le fini et l’infini (Bayard, les petites conférences, 2010), Eloge des mathématiques (Flammarion, 2015) La vraie vie, Appel à la corruption de la jeunesse (Fayard, 2016), Alain Badiou publie également des romans, Le second procès de Socrate, (Actes Sud, 2015), Que pense le poème, (Nous, 2015), et des pièces de théâtre.  La philosophie le théâtre, la vraie vie, entretien réalisé par Laure Adler a également été publié récemment (Editions Universitaires d’Avignon, collection Entre-Vues, 2016).

 

 

  • Categoría : Universidad Popular
  • Cycle : L'invention du futur

  • Duración:  01:30
  • Lugar:   Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • Fechas:
    Las miércoles 16 octubre 2019 de 18:30 de 20:00
  • Accesibilidad:
    • Handicap moteur
  • Público:  Todos los publicos
  • Entrada gratuita (hasta completar aforo)
    Gratuit (dans la limite des places disponibles)

En asociación con