Rencontre avec William Foix, historien et anthropologue, contributeur de l’ouvrage "Un continent en partage"

Dans un premier temps, les personnages indiens jouent les seconds rôles dans l’espace qui leur est dévolu au sein du genre western, c’est-à-dire l’attaque du convoi de chariots et le poteau de torture.

Après la Seconde Guerre mondiale, les revues pour la jeunesse – de Spirou à Pif Gadget – servent de tremplin et l’Indien de papier développe une personnalité à part entière, lui permettant d’accéder au statut de héros de série.

Rencontre avec William Foix, historien et anthropologue, contributeur de l’ouvrage Un continent en partage.